Quels sont les avantages et les inconvénients de l’épilation laser

Ssiclops » Beauté » Quels sont les avantages et les inconvénients de l’épilation laser
Quels sont les avantages et les inconvénients de l’épilation laser

Les personnes en quête d’une peau lisse, surtout au niveau des zones sensibles, ont déjà entendu parler du laser. L’épilation au laser est une technique d’épilation définitive qui vous sauve la vie. Mais quand on parle de laser, ça a l’air dangereux, douloureux et beaucoup sont réticents. Décortiquons ensemble les bons et mauvais côtés de l’épilation au laser.

Une peau lisse à plein temps

Quand on parle d’épilation tout court déjà, ça fait penser à une peau lisse instantanément, contrairement au rasage. Mieux, l’épilation laser est la solution ultime pour avoir cette fameuse peau lisse en permanence. On arrache le poil à la racine et le laser se charge de détruire son bulbe. À force de répéter cette opération, on détruit toutes les réserves de poils situées dans la zone. 

Pour un résultat optimal sans effets secondaires, on recommande de le faire dans des centres spécialisés comme la clinique esthétique à bordeaux. Quand on a suivi une épilation au laser, on n’espère plus voir repousser les poils : c’est une méthode irréversible.

épilation laser

Adieux les poils incarnés

Le rasoir et la crème dépilatoire ont l’habitude de favoriser l’apparition de poils incarnés. Ce phénomène est très fréquent et répétitif. Par contre, quand on fait recours à l’épilation laser, on chasse ces poils à jamais. À bien y voir, c’est tout à fait logique. Pour avoir les poils incarnés, il faut qu’il y ait des poils qui poussent. Or, avec l’épilation définitive, les poils ne repoussent plus, donc adieux les poils incarnés. 

Il est de même pour les désagréments qui accompagnent une épilation ordinaire : démangeaisons, boutons, etc. Tout ceci n’est plus d’actualité avec une élimination des poils avec le laser.

La durée du traitement

La durée du traitement des poils au laser est plus ou moins longue. Une seule séance ne suffit pas. La réserve des poils est naturellement renouvelée à une fréquence régulière. Cette fréquence change selon chaque corps. Il faut plusieurs séances pour détruire définitivement tous les bulbes. Après la première séance, on patiente qu’il y ait une certaine repousse de poils avant de faire la séance suivante.

En effet, le laser agit sur le poil, de la pointe à la racine. On compte entre 6 à 10 séances selon les zones. Ces séances sont étalées sur une période de 6 mois à 2 ans, selon la vitesse de repousse de vos poils.

La douleur sur les parties sensibles

Contrairement aux rumeurs, l’épilation au laser n’est pas totalement indolore. Mais il est vrai que l’appareil utilisé influence fortement sur la douleur ressentie. Les machines récentes offrent un confort de plus en plus prononcé. Malgré cela, on peut ressentir de légers picotements. Certains pratiquants peuvent vous prescrire une crème anesthésiante selon votre degré de sensibilité

Il faut également noter que tout le monde ne peut pas se faire épiler au laser. Les femmes enceintes, les diabétiques, ceux qui portent un stimulateur cardiaque, ceux qui sont en chimio, les épileptiques photosensibles… L’épilation au laser leur est déconseillée.

Pour finir, malgré ses petits inconvénients, l’épilation au laser reste une méthode de choix pour en finir avec les poils. Il faut toutefois se faire traiter par des professionnels agréés pour éviter tout risque éventuel.

fdgfgfdg dgsd